Participer au site : news photo video
avatar Se connecter
Historique

Historique


groupesToute l'association

 HISTORIQUE

Il est des naissances qui commencent simplement. Un homme, Mr Hazotte, amoureux du ballon rond rencontre des jeunes du village et des environs jouant au football dans un pré. La conversation s’engage :

    • vous aimez le football à ce que je vois…

    • vous aimeriez former une équipe?…

    • oui bien sûr !...

C’était parti…     

Dès 1960, une équipe que nous appellerons expérimentale fut bâtie.

Le 1er match, raconte Raynald Klein , encore dirigeant en 2011, au moment de la rédaction de ce texte, s’est déroulé sur le plateau de Maxéville. L’équipe conduite par André Guyot subit un cinglant 17-0 mais qu’importe, le premier pas était fait.

Autre anecdote, les maillots , bleu blanc rouge , furent interdits par la Fédération Française.  

Le club officiel se structura et prit naissance officiellement en 1961 sous le nom de GROUPE SPORTIF DE HAROUE. Il fut déclaré en Préfecture de Meurthe et Moselle et enregistré sous le n°2086 le 17 février 1961, publié au Journal Officiel le 26 Mai 1961.

Au côté de Monsieur Hazotte, Président, on trouvait Monsieur Bridard Georges, instituteur, secrétaire, Maître Gérôme-Cugnin, trésorier, et Messieurs Legrand, Marciano, Surply, Motel, Boes, Génot, Lamboley, Boileau, Petitjean, Grandheury.

S’ajoutèrent à ces responsables Messieurs Brizzi, Arnould…  

Une grande aventure humaine , faite de camaraderie, d’amitié , esprit qui perdure encore aujourd’hui, était née. Les débuts furent difficiles. Il fallut se retrousser les manches et les heures de bénévolat ne se comptèrent pas.

Les premiers matches se déroulèrent sur un terrain situé à droite de la route de Tantonville, sortie de Haroué, le long du Madon. En l’absence de vestiaires, les joueurs se préparaient dans la salle du Café BOILEAU, aujourd’hui « Les Marronniers ».

La Commune de Haroué fournit le terrain qu'il fallut aménager pour donner l'ensemble sportif actuel: travaux de drainage, pose d’une main courante, tribune ( approuvé par les Bâtiments de France), vestiaires ( conforme aux normes de l'époque), buvette … . La Commune de Haroué dut faire un emprunt conséquent pour mener à bien tous ces travaux. Mais c’est avec la participation de nombreux bénévoles et de quelques entreprises locales que le stade prit bientôt forme. Nous ne pouvons citer de noms de crainte d’oublier quelques personnes.          

Le stade prenait pour nom :

Stade Lucien Hazotte.

Cinq ans plus tard, l’équipe avait déjà bien belle allure et les résultats commençaient à être encourageants.

L’avenir du club ne pouvait passer que par la formation de jeunes. Ce fut fait dès 1975. De 18 licenciés en 1961 le club passait à 120 licenciés en 1985.
Le Groupe sportif de Haroué connut alors une période faste, de 1976 à 1982, en Coupe de France et en Coupe de Lorraine, ce qui lui donna une certaine notoriété régionale.

La venue de clubs réputés comme Forbach, Stiring Wendel attira la Grande foule. Mais l’apogée reste le match contre Strasbourg Neudorf, dont le coup d’envoi fut donné par Michel PLATINI et qui attira quelque 1500 spectateurs.  

Intercommunalité 

Le nombre d’équipes se multipliant, les équipements devenaient alors insuffisants. Les Maires des Communes de Haroué et de Benney décidèrent de créer une entente intercommunale. Après accord des Conseils Municipaux respectifs, une convention fut établie le 30 novembre 1985, approuvée par la Préfecture de Meurthe et Moselle le 5 Décembre 1985. Le club prit alors le nom de:

GROUPE SPORTIF HAROUE BENNEY 

G.S.H.B.  

Principaux termes de cette convention:

L’ Article 1 énumère succinctement l’apport de chaque Commune en matière d’équipements et d’installations, à savoir:

Haroué

- terrain de football clos aux normes de FFF

- aire d’entraînements

- vestiaires et tribune          

Benney

- terrain de football aux normes de la LLF

- terrain d’entraînements

- les vestiaires à venir
 

L’ Article 2 stipule que chaque commune assumera les dépenses d’entretien et de fonctionnement des installations implantées sur son territoire.

Article 3 : L’ utilisation de ces équipements sera réservée en priorité au Groupe Sportif Haroué-Benney mais aussi aux Associations locales , en particulier aux enfants des regroupements scolaires situés dans chaque commune.

Article 4: Les décisions ultérieures de fonctionnement feront l’objet de concertations préalables.

Depuis cette date ,chaque commune a apporté son soutien au club dans la mesure de ses moyens et avec le meilleur état d’esprit.

C’est ainsi que, tout en supportant le remboursement de son emprunt initial, la Commune de Haroué a pris en charge les travaux de remise aux normes des vestiaires, la pose d’un éclairage sur le terrain d’entraînement, la remise en état de la clôture emportée par les crues du Madon, …

De son côté, la Municipalité de Benney ajoutait aux équipements existants: un terrain en stabilisé pour l’initiation des plus jeunes et un éclairage permettant un entraînement hivernal, un filet de protection. Le nombre de matches de jeunes augmentant, un vestiaire supplémentaire fut créé.  

Équipe féminine

L’ engouement suscité par la victoire de l’équipe de France au mondial de 1998, inspira un groupe de jeunes filles qui décidèrent de créer une équipe.

Hélas, l’expérience ne dura que 2 ans . Plusieurs facteurs entraînèrent la dissolution de l’équipe, les longs déplacements, les études et les blessures qui entamèrent l'effectif.

Il fallut se rendre à l’évidence, il n’y avait pas de relève, et ce n’est pas de gaîté de cœur que l’équipe disparut.   

1er titre
L’équipe fanion, entrainée par Robert Deleau remporte la Coupe du District Meurthe et Moselle Sud en 1997 au dépant de Messein.
En 2005, c’est au tour de l’équipe des - de 18 ans de remporter ce titre , devant l’équipe de Pulnoy en s’imposant aux tirs au but.


Dans la cour des grands

Après un très bon parcours en Coupe de Lorraine lors de la saison 2005- 2006, une nouvelle aventure se déroula en Coupe de France lors de la saison 2006 2007qui permis d’entretenir la réputation du club.

C'est au septième tour que les Craonnais furent éliminés par l'équipe de Thionville au tirs au but. Ce match se joua sur le stade de Jarville le stade d'Haroué n'étant pas homologué pour cette rencontre.

La déception passée, dirigeants, joueurs, supporters suivirent avec intérêt le classement par point du Trophée national  Caisse d’Épargne .

Celui-ci récompense les équipes amateurs les plus méritantes participant à la Coupe de France.

Tous les espoirs étaient permis.

Les prouesses de Montceau-les-Mines contre Bordeaux firent pencher la balance. Classement national :  

1er Montceau-les-Mines 29 pts

2ème G.S. Haroué-Benney 27 pts

3ème Vannes

La récompense fut remise à Valenciennes par Jean Djorkaef ( Président de la Commission de la Coupe de France) à Alexandre Humbert ( capitaine)

2008: La montée en Promotion d’Honneur Régionale

 

La saison 2007-2008 n’a pas été marqué par les résultats en Coupes.

Par contre , en Championnat, l’équipe fanion termine en tête de son groupe et accède à la Promotion d’Honneur Régionale 13 ans après l'avoir quitté.

Classement de la Promotion de district Groupe A à l’issue de la saison:

1er Haroué-Benney 54 pts  

2ème Pulnoy 43 pts   

3ème Vézelise 40 pts  
 

L’équipe parachève sa saison par un beau succès sur MJC Nancy Pichon ( 1er du groupe B) et devient Champion de la Promotion du District de Meurthe et Moselle Sud.
 

2011 : la montée en Promotion Honneur
 

Trois ans après avoir accédé à la Promotion Honneur Régionale les Craonnais jouèrent l’accession en Promotion Honneur lors du dernier match de championnat sur le stade de Gérardmer. La victoire était impérative et ce fut fait grâce à un but à la 88ème minute.

Malgré cette belle victoire, la montée se joua en appel à la Fédération Française de Football.


Présidents.
 

Les Présidents qui se sont succédés:

1961 Lucien Hazotte

Puis Alexandre Maninetti

1984 Pierre Réveillé

1998 Pascal Muller

ont su garder cet esprit basé sur le bénévolat, la convivialité, le dynamisme.
 

Entraîneurs
 

Pour les entraînements le club a fait appel entre autres à d’anciens joueurs: Jean Bedel,Gérard Thomassin, J. L. Guyot, Gérard Arnould.

Mais aussi , lors ces quinze dernières années à Roland Ehrhard, ancien joueur professionnel du F.C. Nancy, Robert Deleau, Yvan Ragazzi, Olivier Leloup et actuellement Régis Berthe .
 

Arbitres
 

N’oublions pas nos arbitres:

Les plus anciens se souviennent d’Albert Hosmann, célèbre par son surnom: Bijou, Christian Ragazzi qui a arbitré au niveau régional, Gérard Dardinier, remarquable de sang-froid et d’autorité.

Mais aussi l’époque où le club était représenté par 4 filles arbitres: les sœurs Clocquart Sylvie et Bénédicte , Carole Briançon et Sandrine Gartner.

Citons quelques autres noms Maurice Villemin, Jean-Michel Hanné…

 

 

RÉSULTATS

Aucun résultat à afficher.

PHOTOS

SponsorsSponsorsSponsorsSponsorsSponsors

PROCHAIN ÉVÈNEMENT

Aucun évènement à afficher.